Rapport sur l’enquête publique concernant le projet du Crossais

Le rapport de la commissaire enquêtrice, faisant suite à l’enquête publique (du 14 juin au 16 juillet 2018) relative au projet du Crossais, situé sur le territoire des communes d’Erbray, de Moisdon et de Petit-Auverné (http://loire-atlantique.gouv.fr/Politiques-publiques/Environnement/Installations-classees-ICPE2/Eolien/Projet-de-parc-eolien-du-Crossais-a-Moisdon-la-Riviere-Erbray-et-Petit-Auverne) a été rendu public ces derniers jours.

Il peut être consulté sous les liens suivants : http://loire-atlantique.gouv.fr/content/download/33525/230782/file/Rapport-IEL-%C3%A9oliennes%20Crossais.pdf et http://loire-atlantique.gouv.fr/content/download/33526/230786/file/Conclusions%20et%20Avis-IEL-%C3%A9oliennes%20Crossais.pdf ; des annexes sont également publiées sur le site de la Préfecture, sous le lien mentionné plus haut.

Rappelons qu’il s’agirait d’un parc de 4 aérogénérateurs d’une hauteur de 160 m, assortis de deux postes de livraison, pour une puissance installée de 9,4 MW. Situé à 3,5 km à l’est de l’Eglise de Moisdon et à 2,5 km au nord des Forges, il offrirait une grande visibilité depuis ces sites classés…

Sans grande surprise, le rapport est favorable au projet. Les 2/3 des avis exprimés dans le cadre de l’enquête seraient positifs. « Seraient », car on a pu observer des ressemblances troublantes de formulation entre nombre de ces avis…

Il y a toutefois lieu de relever que trois conseils municipaux (Erbray, La Meilleraye et Petit-Auverné), émettent des avis défavorables. Deux des trois communes directement concernées par le projet lui sont donc opposées ! Ce qui, même si ces avis sont, à ce stade, consultatifs, justifierait, en bonne pratique de la démocratie, son abandon pur et simple. Or le rapport, qui semble enclin à « relativiser » cette opposition se borne à faire valoir qu’une majorité des communes sollicitées soutiennent le projet, soit 5 sur 9, l’une d’entre elles ne s’étant pas exprimée sur le fond. On fait mieux, en matière de consensus…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *